[Tutorial] Linux on USB disk with your Mac OS X

Prérequis

Avant de commencer, assurez vous que vous êtes en possession d’un disque dur externe sur lequel vous allez devoir repartitionner, donc faites un backup préalable. Vous devez aussi avoir installé un système vous permettant de choisir votre secteur de démarrage. En ce qui me concerne, sur OS X 10.4 j’utilise rEFIt mais sur Léopard j’ai cru comprendre qu’on peut aussi utiliser BootCamp sans trop de problèmes.

L’important est que vous puissiez choisir de démarrer sur le CD d’installation ou sur le disque connecté en USB.

En résumé vous avez donc besoin de :

  • DVD d’installation OpenSUSE 10.3 (disponible ici)
  • Votre disque USB
  • C’est tout

NB : sur mon MacBook le touchpad de la souris n’était pas détecté au premier démarrage, donc il peut être intéressant pour les utilisateurs d’un MacBook d’avoir une souris USB. C’est plus agréable. Mais on peut tout faire avec le clavier, donc pas de panique !

Demarrage

  1. Téléchargez et installez rEFIt sur votre système OS X. Ce programme est un menu de démarrage similaire à GRUB sous linux et qui va vous permettre plus tard de choisir de démarrer sur Linux/Mac OS X/…
  2. Eteignez votre ordinateur ou redémarrez le après avoir préalablement mis le DVD d’installation d’OpenSUSE dans votre lecteur.
  3. Une icône linux devrait apparaître à l’écran rEFIt au démarrage de votre ordinateur si rEFIt a été correctement installé. Avez les flèches sélectionnez linux et cliquez sur la touche « entrée ».
  4. Vous arrivez maintenant nez à nez avec le GRUB du DVD d’installation. Ici vous pouvez sélectionner votre langue grâce à la touche F2 et votre résolution grâce à la touche F3. Ensuite passez à l’étape de l’installation en appyant sur « entrée ».

Installation du système sur votre clé

Ca y’est, vous êtes dans le système YAST, le système d’installation de OpenSUSE. Vous allez à présent pouvoir poursuivre les étapes d’installation classique jusqu’à ce que YAST vous fasse un grand résumé de ce que vous avez choisi d’installer ! C’est ici que l’installation deviens un peu plus particulière.

D’abord en ce qui concerne le partitionnement. Vous devez bien vous assurer que le système OpenSUSE ne s’installe pas sur votre disque dur principal sur lequel vous avez Mac OS X sinon vous allez tout éffacer, ce qui n’est surement pas votre but. Si votre disque externe est le seul disque connecté, normalement le nom du disque correspond à /dev/sdb. Je part donc du principe que votre disque s’appelle comme ça dans la suite de mon exposé, à vous de corriger si c’est différent sur votre machine.

Partitionnement

Passons au choix du partitionnement. Celui-ci est un peu particulier dans le cas d’une installation sur disque USB. Voici la configuration que je recommande :

sdb :

  • sdb1
    • partition primaire
    • taille = 200Mo (si vous installez sur une clé USB, n’hésitez pas à descendre jusqu’à 50Mo sauf si vous savez que vous allez travailler avec plusieurs noyeaux en paralèlle)
    • point de montage : /boot
    • système de fichier : ext3
  • sdb2
    • partition etendue
    • taille = 40 Go (j’ai un disque de 80Go donc je me permet de compter large)
    • Cette partition sera votre partition de base pour votre linux
  • sdb3
    • partition primaire
    • taille = reste de votre disque
    • aucun point de montage
    • système de fichier : vfat
    • Cette partition me permettra d’échanger des fichiers avec windows par exemple
  • sdb5
    • partition logique sur sdb2
    • taille 2 Go
    • système de fichier : swap
  • sdb6
    • partition logique sur sdb2
    • taille : 15 Go (j’ai compté large car je veux vraiment pas être limité)
    • point de montage : /
    • système de fichier : ext3
  • sdb7
    • partition logique sur sdb2
    • taille : Ce qui reste sur la partition etendue sdb2
    • point de montage : /home
    • système de fichier : ext3

NB : Ce partitionnement est un choix qui me semble adapté à un disque dur de 80 Go. Si vous installez votre système sur une clé USB de 4 Go ou même moins, voici en vitesse le partitionnement que je ferais (sans avoir testé) :

  • sdb1 (partition primaire, /boot, 50Mo, ext3)
  • sdb2 (partition etendue sur le reste de l’espace disponible)
  • sdb5 (swap de 256 Mo voir 512 Mo si vous pensez avoir besoin de plus)
  • sdb6 (partition logique, /, reste de la taille dispo, ext3)

Configuration du secteur d’amorçage

Voici un autre point très important si vous souhaitez un système qui fonctionne (c’est toujours mieux hein? Admettez-le 😉 )

Avant de continuer votre installation, toujours à l’écran de résumé de votre installation, cliquez sur « expert » pour visualiser en détail la sélection des éléments qui seront installés. Là vous pouvez voir une sous-section dédiée à l’amorçage. Voilà ce que nous avons besoin de configurer. Cliquez dessus.

Vous pouvez constater que c’est GRUB qui sera installé sur votre système. Cependant ATTENTION, GRUB ne doit pas être installé n’importe où au risque de foutre en l’air votre secteur de démarrage et ne plus pouvoir accéder à Mac OS X.

Décochez les différentes cases de la fenêtre et n’en cochez qu’une seule : « Amorcer le système à partir d’une partition sélectionnée ». Ensuite, dans le menu déroulant, choisissez la partition que vous avez choisi comme /boot. Dans mon cas ce sera donc /dev/sdb1.

C’est bon, on peut lancer l’installation

Ok, maintenant que vous avez configuré ces deux points important vous pouvez installer le système sur votre disque USB.

Ceci va prendre un certain temps, allez vous faire un café où un thé plutôt que de restez scotché à votre ordi en train de lire ce tuto … vous en avez au moins pour une petite demi-heure de pause 😉

Installation de base terminée

Ca y’est, tout est installé, mais rien n’est configuré. Le système va automatiquement redémarrer votre ordinateur.

Comme le système a configuré votre GRUB de manière « traditionnelle », vous n’arriverez pas à démarrer sur votre disque USB directement. Ne vous en faites pas, c’est normal. Démarrer sur le disque d’installation à nouveau :

Choisissez dans le menu GRUB du DVD d’installation la même chose que tout à l’heure : « installation ». Cliquez sur suivant 2 ou 3 fois, et l’écran d’installation vous demande si vous voulez ré-installer le système … évidement que non :

  • Amorcer le système déjà installé

Voici là page où vous pouvez normalement choisir de démarrer sur le système déjà installé. Sauf que sur ce screen la case n’est pas disponible (la dernière case en bas) :

Ca y’est, cette fois ça se lance et vous pouvez passer à la seconde partie de l’installation :

Ca y’est, SUSE est lancé, configuration de GRUB

Vous avez votre session ouverte? Voici ce que vous devriez avoir :

Ok? Super ! Nous voilà donc déjà avec une installation fonctionnelle sur votre disque externe. Cependant, il y a toujours un truc qui coince car vous n’arrivez toujours pas à démarrer sur votre disque USB car GRUB n’est pas configuré correctement.

Comme votre disque externe reçoit le même nom qu’un disque SATA et que le disque du MacBook est aussi un disque SATA vous avez donc le fichier /boot/grub/device.map qui vous dit

(hd0)    /dev/sda
(hd1)    /dev/sdb

MAIS (et là est l’astuce) : lorsque vous démarrez sur votre disque externe, GRUB observera le disque externe comme étant à l’emplacement /dev/sda (hd0) et le disque interne comme /dev/sdb (hd1). Ce qui est exactement l’inverse de ce qui se passe lorsqu’on démarre de manière classique sur son disque interne.

Vous devez donc éditer votre fichier /boot/grub/menu.lst et remplacer tous les hd0 par hd1 et vice versa. De plus, dans le futur si vous êtes amené à faire une mise à jour de votre noyeau et que le fichier menu.lst est modifié automatiquement, vous serez mené à ré-itérer cette manœuvre.

Une fois que c’est fait, vous pouvez enlever le DVD d’installation de votre lecteur et redémarrer votre MacBook pour voir si ça fonctionne au démarrage.

Configurer linux avec le matériel d’un MacBook 1ière génération

Dans mon cas, je possède un MacBook première génération, donc voici deux-trois éléments d’information pour le configurer correctement. Ceci dit, en fonction du hardware que vous possédez il sera peut-être plus pour vous d’aller voir dans la documentation d’OpenSUSE directement.

Configurer le clavier du MacBook

Si vous souhaitez avoir la touche « DEL » et « Alt Gr », créez un fichier nommé .Xmodmap dans le répertoire racine de votre profil utilisateur (/home/username) et ajoutez les deux lignes suivantes :

keycode 108 = Delete
keycode 116 = ISO_Level3_Shift
  • La touche entre « Pomme droite » et « home » sera votre touche delete
  • La touche « Pomme droite » sera votre touche Alt-Gr

Sinon, pour les autres touches j’avoue que j’ai été assez surpris et tout marche du premier coup :

  • Gestion de la lumière de l’écran : Fn + F1 et Fn + F2
  • Couper le son : Fn + F3
  • Diminuer le son : Fn + F4
  • Augmenter le son : Fn + F5
  • Home : Fn + flèche gauche
  • End : Fn + flèche droite
  • Page Up : Fn + flèche haut
  • Page Down : Fn + flèche bas

Faire fonctionner votre interface sans fil

La version actuelle de madwifi supporte désormais le chipset Atheros de l’interface sans fil des Macbooks d’Apple. Il vous suffit donc de télécharger la dernière version de madwifi (ici, puis de faire :

[bash]
tar xvfj madwifi-0.9.3.3.tar.bz2
cd madwifi-0.9.3.3/
make clean
make
su
make install
modprobe ath_pci

Maintenant vous devriez être capable de voir les réseaux sans fil dans votre logiciel « network manager » ou via les commandes de wireless-tools

[bash]
su
iwconfig

Votre interface s’appellera ath0 ou quelque chose du genre.

Configuration de votre touchpad « à la Mac »

En tant que root, allez modifier le fichier /etc/X11/xorg.conf (faites le après avoir configuré votre serveur graphique avec SAX sinon SAX supprimera toutes les modifications que vous aurez apportées au fichier.

Section "InputDevice"
  Identifier      "Mouse[2]"
  Driver          "synaptics"
  Option          "SendCoreEvents"        "true"
  Option          "Device"                "/dev/psaux"
  Option          "Protocol"              "auto-dev"
  Option          "LeftEdge"      "100"
  Option          "RightEdge"     "1120"
  Option          "TopEdge"       "50"
  Option          "BottomEdge"    "310"
  Option          "FingerLow"     "25"
  Option          "FingerHigh"    "30"
  Option          "MaxTapMove"    "220"
  Option          "TapButton1"    "1"
  Option          "TapButton2"    "3"
  Option          "TapButton3"    "2"
  Option          "MinSpeed"      "0.79"
  Option          "MaxSpeed"      "0.88"
  Option          "AccelFactor"   "0.0015"
  Option          "SHMConfig"     "on"
EndSection

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter ces options ci dans la section InputDevice :


  Option       "HorizTwoFingerScroll" "1"
  Option       "VertTwoFingerScroll" "1"

Ensuite dans la SectionServerLayout faites :

#  InputDevice  "Mouse[1]" "CorePointer"
  InputDevice  "Mouse[2]" "CorePointer"

Après avoir redémarré votre serveur X (un simple logout – login suffit) vous devrez pouvoir profiter des modifications apportées. Vous pouvez aussi trouver plus d’informations avec : man synaptics

En résumé, voici les choses qui ont été configurées sur votre touchpad :

  • clic gauche avec un doigt
  • clic droit avec 2 doigts
  • clic milieu avec 3 doigts
  • scroll horizontal et vertical avec 2 doigts

Conclusion

J’espère que cet article vous aura éclairé et permis de comprendre comme s’y prendre pour installer une distribution linux sur un disque USB à l’aide d’un Macbook.

Je sais que cette installation est très spécifique, mais elle devrait pouvoir s’adapter à tous les possesseurs d’un MacIntel. De plus, je pense que l’installation d’une autre distribution doit suivre approximativement la même technique.

Références complémentaires

Leave a Comment.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.